Image Capter l'attention public

11 phrases chocs pour capter l’attention de votre auditoire

On le sait, faire un discours ou une présentation en public n’est jamais un exercice facile. On a beau être préparé et connaître parfaitement son sujet, on craint souvent d’être submergé par le stress, d’oublier d’évoquer certains points et par-dessus tout, de ne pas arriver à capter l’attention de son auditoire.

De nombreux conseils et techniques existent pour capter et maintenir l’intérêt d’une assistance (être dynamique, accessible, visuel, annoncer des objectifs, impliquer l’auditoire, argumenter ses propos, donner du relief à son discours etc.) mais savez-vous qu’en utilisant certaines tournures de phrases à bon escient, vous pouvez intriguer votre public, le tenir en haleine et aiguiser sa curiosité pendant toute la durée d’un discours ?

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive de phrases à intégrer à vos présentations, ainsi que des exemples de mise en situation :

  1. « J’ai un secret »
    Vous pouvez utiliser cette phrase pour annoncer une bonne nouvelle. Par exemple, les bons résultats de votre société. « J’ai un secret pour vous. Saviez-vous que nous avons atteint les objectifs attendus pour le 2ème semestre de l’année ? »
  1. « Tout était parfaitement planifié mais rien ni personne n’aurait pu prévoir ce qui s’est passé »
    Cette phrase est à utiliser pour annoncer une grande découverte ou quelque chose de très important. Par exemple, les résultats inespérés d’une étude sur la notoriété de votre entreprise.
  1. « Alors maintenant écoutez bien et souvenez-vous de ce qui va suivre… »
    Vous pouvez utiliser cette phrase pour introduire un grand changement ou quelque chose de nouveau. Par exemple un nouveau procédé, une nouvelle politique, un nouveau produit etc.
  1. « Nous avons vécu l’une des plus grandes catastrophes inimaginables mais… »
    Cette phrase est à utiliser pour introduire un grand changement par rapport à un récent échec ou incident. Par exemple, une nouvelle politique de sécurité à la suite d’une cyberattaque informatique.
  1. « Vous n’avez encore jamais vu une chose pareille »
    Vous pouvez utiliser cette phrase pour présenter quelque chose de nouveau. Par exemple, un lancement de produit, ou un nouveau système informatique à mettre en place dans l’entreprise.
  1. « J’ai le choix entre deux options et j’ai besoin de vous pour m’aider à me décider »
    Cette phrase est à utiliser pour rallier votre auditoire à votre cause. Demander son avis et l’impliquer dans votre choix vous aideront à faire passer une mauvaise nouvelle… Par exemple, la suppression d’un département ou une réorganisation.
  1. « J’ai une confession à vous faire »
    Cette phrase est à utiliser pour partager une information tenue secrète jusqu’alors. Par exemple, la promotion ou le départ d’un collaborateur, ou encore le lancement d’un nouveau service.
  1. « Imaginez que vous ayez une semaine pour présenter votre projet. Lequel de ces produits ou services (montrer slides de présentation des produits ou services) pourrait vous aider ? »
    Vous pouvez utiliser cette phrase pour présenter et parler de l’utilité et bénéfices d’un produit ou service en particulier, ou pour convaincre de changer de fournisseur.
  1. « Comme vous, j’ai conscience que nous faisons face à notre plus gros challenge de l’année »
    Cette phrase est à utiliser pour introduire un changement nécessaire mais potentiellement impopulaire. Par exemple, pour présenter les objectifs du semestre récemment revus à la hausse.
  1. « J’ai une grande nouvelle qui risque de vous choquer »
    Vous pouvez effectivement utiliser cette phrase pour introduire une grande nouvelle ou un grand changement. Par exemple, le rachat d’une entreprise concurrente.
  1. « C’est bien la seule et unique fois que vous entendrez cela de ma part »
    Cette phrase est à utiliser pour présenter quelque chose dont les gens doivent impérativement se souvenir. Par exemple, pour présenter un nouveau procédé à appliquer pour l’organisation du temps des équipes.

On a coutume de dire que la curiosité est un vilain défaut mais c’est pourtant bien elle qui vous aidera à garder votre audience en haleine pendant toute la durée de votre discours. Pensez donc toujours à construire vos phrases afin qu’elles aiguisent la curiosité de votre public. Enfin un dernier conseil, comme chacun sait, la première impression doit être la bonne. Soignez particulièrement l’ouverture de votre présentation et commencez directement avec une déclaration qui marquera tous les esprits, et avec le juste ton !