Défaillances des entreprises du secteur du numérique : analyse du 3ème trimestre 2019

Share

Selon Altares, société experte de l’information sur les entreprises, le nombre de défaillances, tous secteurs confondus, est en baisse sur le 3ème trimestre 2019 mais qu’en est-il du secteur du numérique ? Ci-dessous, un focus rapide sur ce secteur.

Chaque trimestre depuis 2017, exægis se penche sur les défaillances des entreprises du secteur du numérique et analyse leurs évolutions.
Entre le 1er juillet et le 30 septembre 2019, 374 entreprises de ce secteur étaient enregistrées en situation de défaillance (liquidation judiciaire, liquidation judiciaire simplifiée ou redressement judiciaire).

Soit un taux de liquidation de 81,5 %.

Quels sont les 4 constats d’exægis ?

1. Une augmentation du nombre de défaillance

Contrairement à la tendance générale, pour la première fois de l’année, le nombre de défaillance est en évolution par rapport aux précédents trimestres.
Attendons d’analyser les résultats du dernier trimestre de l’année pour constater s’il s’agit d’une exception ou non…

2. Une tendance opposée à celle du 3ème trimestre 2018

Avec « seulement » 230 jugements enregistrés du 1er juillet au 30 septembre 2018, ce 3ème trimestre représentait le plus faible taux de défaillances de l’année mais également la seule et unique baisse.
Tout au long de l’année, le nombre de défaillance n’avait cessé d’augmenter, exception faite du 3ème trimestre, où il avait baissé de façon très significative, pour finalement remonter de plus belle lors du dernier trimestre de l’année.

En 2019, nous dressons le constat opposé. A ce jour, où les résultats du 4ème trimestre 2019 ne sont pas encore connus, il s’agit du taux le plus important de l’année, avec une augmentation de +11% par rapport au 2ème trimestre 2019 et de +9% par rapport au 1er trimestre 2019.

3. Un taux de liquidation relativement stable

Chaque trimestre, le taux de liquidation (par rapport à l’ensemble des jugements enregistrés) avoisine toujours les 80 %. Ce taux reste relativement stable d’année en année, trimestre après trimestre.

A noter qu’au 3ème trimestre 2019, 11 entreprises déclarées en redressement judiciaire, ont fini par être liquidées au sein du même trimestre.

4. Les startups, toujours très touchées par les défaillances

Chaque trimestre, ce sont les jeunes entreprises (dont la date de création est comprise entre 2011 et 2018) qui sont majoritairement touchées par une procédure judiciaire. 
Sur les 374 jugements enregistrés au 3ème trimestre 2019, 263 concernaient des startups, soit un taux de 70 %.
Au deuxième trimestre de l’année, elles représentaient 64 % sur l’ensemble des entreprises du secteurs du numérique à être en situation de défaillance. Au premier trimestre, elles représentaient 66 %.
L’analyse des résultats du 4ème trimestre de l’année permettra d’établir un bilan global sur 2019. L’occasion également de constater si le secteur du numérique suit, ou non, la tendance générale, et   d’identifier celles à venir pour 2020.

Ce baromètre est également disponible sur ChannelBP.